Soutien aux victimes des inondations : Le gouvernement des États-Unis débloque plus 56 millions

La rédaction

Le gouvernement américain, à travers le Bureau d'assistance humanitaire de l’Usaid, a débloqué une aide plus de 56 millions de FCFA (100 000 dollars) pour appuyer les activités de secours menées à la suite d’inondations dévastatrices qui se sont produites au Sénégal.

Selon un communiqué de presse, l'assistance aux victimes des inondations est une preuve supplémentaire de la relation solide qui existe depuis 60 ans entre les États-Unis et le Sénégal.

«Ce fonds d’urgence, consécutif à une demande d’assistance du gouvernement du Sénégal et annoncé par l’ambassadeur des États-Unis au Sénégal, le Dr Tulinabo Mushingi, lors d'une déclaration de catastrophe naturelle au mois de septembre, permettra à la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (Ficr) de venir en aide aux ménages les plus touchés par les inondations », informe la même source.

Le financement du gouvernement américain soutiendra les activités qui seront mises en œuvre au cours des quatre prochains mois, en se concentrant sur les régions du Sénégal ayant les besoins les plus urgents et les plus non satisfaits et en complétant les interventions en cours du gouvernement du Sénégal et de la communauté des Ong. Des pluies torrentielles survenues au début du mois de septembre ont provoqué des inondations sur la quasi-totalité du territoire national, certains endroits enregistrant l’équivalent d’une année de précipitations en seulement 24 heures.

Des centaines de familles à travers le pays ont abandonné leurs habitations pour se réfugier chez d'autres membres de leurs familles et amis. Cette situation d’urgence compromet leur capacité à respecter les mesures de distanciation physique préconisées pour empêcher la propagation de l’épidémie de Covid-19.

Cette aide du gouvernement américain vient s’ajouter à un financement de plus de 184 millions (330 000 dollars) de la Ficr déjà engagé pour venir en aide aux familles touchées par les inondations.
Adou FAYE


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :


E-mail: lejecos@lejecos.com