Sénégal : COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU LUNDI 05 JUILLET 2021

La rédaction

Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL a présidé le Conseil des Ministres, au Palais de la République, ce lundi 05 juillet 2021.

A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat a demandé au Gouvernement de renforcer le dispositif préventif de sensibilisation et de lutte contre la pandémie de COVID-19 avec la recrudescence des cas notée ces derniers jours.

Le Président de la République invite le Ministre de la Santé à accentuer le plaidoyer sur le port systématique du masque, la limitation des rassemblements, ainsi que le déploiement soutenu de la campagne vaccinale.
 
Le Chef de l’Etat a décidé, compte tenu de la situation de la pandémie Covid-19, de tenir les manifestations et évènements officiels dans la sobriété et le respect strict des mesures barrières.
 
Poursuivant sa communication, le Président de la République a salué le vote et la promulgation de la première loi de finances rectificative pour l’année 2021, de même que le bon déroulement du débat d’orientation budgétaire, étape qui détermine les perspectives économiques, sociales, budgétaires et financières pour les trois (03) prochaines années.

Le Président de la République félicite le Gouvernement, notamment, le Ministre des Finances et du Budget et le Ministre en charge des relations avec les institutions et leurs services, pour la qualité des documents présentés et la pertinence des réponses apportées lors des débats à l’Assemblée nationale.

Le Chef de l’Etat invite, dès lors, le Gouvernement à intensifier la mise en œuvre des programmes et projets, en vue d’améliorer en permanence, dans l’équité sociale et territoriale, le bien-être des populations.

Le Président de la République demande, au Ministre des Finances et du Budget et au Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, d’engager sans délai, toutes les diligences pour accélérer les décaissements liés à l’exécution des projets sectoriels, avec un suivi adéquat au sein des départements ministériels.

Le Chef de l’Etat rappelle, en outre, au Gouvernement, toute l’importance qu’il accorde à la mise en œuvre accélérée du Programme d’urgence pour l’insertion socio-économique et l’emploi des jeunes « XËYU NDAW ÑI », à sa territorialisation, en veillant à l’opérationnalisation des différents volets "Recrutements" des 65000 emplois, "Formations" et "Financements", outre l’application urgente de nouvelle convention Etat-Employeur qui vise 20.000 emplois.

 
 Le Chef de l’Etat exhorte, aussi, le Gouvernement, à intensifier les réformes d’amélioration de l’environnement des affaires, mais surtout, à accélérer les programmes prioritaires (PUDC, PUMA, PROMOVILLES, PACASEN, PACASEN RURAL etc.) dans les territoires, afin d’asseoir l’attractivité du Sénégal aux investissements directs étrangers (IDE) et le développement durable.
 
Le Président de la République demande, par ailleurs, aux Ministres en charge des Finances et de l’Economie, de faire une évaluation de l’exécution du plan de relance issu du PAP2A.
 
Le Chef de l’Etat indique l’urgence d’approfondir et de renforcer le dialogue économique, Etat-Secteur privé, en vue d’élargir les bases de croissance économique et les opportunités de création d’emplois, en mettant l’accent sur les filières artisanales et les zones économiques spéciales (ZES).

Le Président de la République invite le Ministre des Finances et du Budget et le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, à lui faire parvenir, avant fin juillet 2021, un rapport exhaustif sur la mutualisation des doctrines d’investissement du FONSIS et de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC).

Le Chef de l’Etat demande, dans cette optique, au Ministre en charge des Finances, de finaliser la stratégie de gestion du Portefeuille de l’Etat.
 
Abordant la question liée au développement du secteur de l’hydraulique et à l’accès universel de l’eau, le Président de la République rappelle, au Gouvernement, la priorité qu’il accorde au développement du secteur de l’hydraulique urbaine et rurale et particulièrement à l’accès universel de l’eau potable.

Le Chef de l’Etat demande, dans cette dynamique, au Ministre de l’Eau et de l’Assainissement, de veiller à la gestion optimale du patrimoine hydraulique national, en parfaite concertation avec les populations et les acteurs du secteur. Il invite, toutefois, l’Office des Forages ruraux (OFOR) à réadapter ses interventions, en vue d’améliorer le système de gestion concertée de l’eau potable en milieu rural, en veillant à l’équilibre financier et social durable du secteur.
 
Le Président de la République invite, le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement, à veiller à la consolidation des performances techniques et financières de la SONES, en termes d’investissements de développement d’ouvrages et de réseaux hydrauliques.
 
Le Chef de l’Etat demande, dans cet élan, au Ministre de l’Eau et de l’Assainissement d’accélérer les travaux de sécurisation durable de l’alimentation en eau des zones rurales, de la Capitale et de la Petite Côte avec l’amorçage du PREFERLO, la construction de l’usine de dessalement des Mamelles et le renouvellement des réseaux.
 
Sur le Climat social, la gestion et le suivi des affaires intérieures, le Président de la République magnifie le consensus politique et la qualité des concertations relevant du dialogue politique, entamé depuis 2019, dont les résultats ont permis l’actualisation consensuelle du Code électoral.
 
Il a, par ailleurs, félicité l’ensemble des parties prenantes, acteurs politiques, administration, société civile et bonnes volontés, qui ont assuré avec leur engagement, l’ouverture et la disponibilité de l’Etat, la crédibilité de notre processus démocratique et électoral.

Le Chef de l’Etat demande, à cet égard, au Ministre de l’Intérieur, de mettre en œuvre toutes les diligences nécessaires, pour une parfaite organisation des élections territoriales en janvier 2022.

Sur la relance des domaines agricoles communautaires (DAC), le Président de la République rappelle leur place notable dans la valorisation du potentiel agricole, l’émergence d’une agriculture moderne et la création d’emplois dans nos territoires.
Le Chef de l’Etat a clos sa communication sur son agenda, en informant le Conseil, qu’il procédera au lancement de la deuxième phase du Parc industriel de Diamniadio, le mardi 06 juillet 2021 et à l’inauguration de l’usine KMS III et du DAC de Keur Momar SARR, le samedi 10 juillet 2021.   
 
AU TITRE DES COMMUNICATIONS
 
 – Le Ministre de l’Intérieur a fait une communication sur le processus relatif à l’élaboration d’un nouveau Code électoral.
AU TITRE DES TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES
 
Le Conseil a examiné et adopté :
 
- Le projet de loi portant Code électoral.
 
 
                                                          Fait à Dakar le 05 juillet 2021
   
Le Ministre des Collectivités Territoriales,
               du Développement et de l’Aménagement des
                                                    Territoires, Porte-Parole du Gouvernement
        
      Oumar GUEYE




E-mail: lejecos@lejecos.com