Renforcement des capacités des agents du secteur électrique de la Cedeao : La Senelec et l’Eeeoa lancent le programme de formation et de certification en énergie renouvelable solaire

La rédaction

La Senelec a lancé, ce lundi 11 octobre, en collaboration avec le Système d’Échanges d’énergie électrique ouest africain (Eeeoa), grâce à l’appui financier de la Banque mondiale, le Programme de formation et de certification en énergie renouvelable solaire au profit des acteurs du secteur électrique ouest africain.

Ce sont une trentaine d’agents du secteur électrique de la l’Afrique de l’Ouest qui seront formés en énergie renouvelable solaire. C’est dans le cadre du Programme de formation et de certification en énergie renouvelable solaire au profit des acteurs du secteur électrique ouest africain initié par l’Eeeoa .
 
Cette formation en deux sessions qui va bénéficier aux agents électriques francophones et anglophones de la Cedeao, se tiendra du 11 au 24 octobre 2021 dans le département de Rufisque précisément au Cap des Biches dans la région de Dakar (Sénégal).
 
La cérémonie de lancement qui s’est déroulée au sein du Centre de formation et de perfectionnement professionnels (Cfpp) du Cap des Biches, a constitué une vitrine pour le directeur général de la Senelec qui s’est réjoui du « choix porté sur la Senelec et le Sénégal pour abriter cet important programme de formation et de certification sur les énergies renouvelables au profit du secteur électrique africain».
 
Du présidium de l’amphi théâtre Dr El Hadji Ibrahima Ndaw, ancien directeur général de la Senelec Papa Demba Bitèye a indiqué que ce programme impulsé par le secrétariat général l’Eeeoa, avec l’appui de la Banque mondiale dans le cadre du projet de développement des parcs solaires en Afrique subsaharienne (Sahel phase 1) importe au plus haut niveau la Senelec et le Cfpp avant de rappeler que la production énergétique du Sénégal est constituée, à 30%, d’énergie renouvelable.
 
En effet, explique-t-il, l’exploitation et l’intégration des énergies renouvelables constituent le dernier maillon que nous devons franchir, avec nos experts, pour augmenter l’intégration de ces énergies.
 
Il s’agit, pour lui, de comprendre mais surtout de maîtriser les contraintes d’exploitation inhérentes à l’intermittence de ces énergies tant importantes pour la transition énergétique et écologique.
 
C’est pourquoi, confie Pape Demba Bitèye, la Senelec érige, en priorité, la qualité des ressources humaines, seule gage pour la pérennisation des investissements massifs qui se font dans le secteur électrique ouest africain.
 
Ce programme permettra, d’après le Dg de la Senelec, de mettre en place des formations certifiées en matière de planification, de mise en œuvre d’exploitation et de maintenance des ouvrages de production d’énergie solaire au profit d’au moins 100 agents des ministères en charge de l’énergie des pays de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et des sociétés d’électricité de l’Eeeoa, avec un bon pourcentage de femmes.
 
Cela, poursuit-il, permettra également de disposer d’un pool d’experts capables de porter la préparation, la mise en œuvre, l’exploitation et la maintenance des projets d’ouvrages de production solaire dans les pays de la Cedeao, d’accroître et de pérenniser l’offre de formation sur les énergies renouvelables solaires à travers les centres de formation régionaux de l’Eeeoa.
 
Pour sa part, le secrétaire général de l’Eeeoa rappelle que « cette session de formation fait partie d’une série de formations prévues dans le cadre du programme de formation et de certification en énergie renouvelable solaire financé par la Banque mondiale.
 
Pour Siengui A. Ki, c’est pour contribuer à juguler ce phénomène de manque de capacités en ressources humaines que le secrétariat général de l’Eeeoa a entrepris de réaliser ce programme de formation et de certification en énergie renouvelable solaire.
 
Par ailleurs, M. Siengui A. Ki a profité de l’occasion pour solliciter, auprès de la Banque mondiale, l’examen rapide de la requête concernant l’extension de l’envergure de ce programme de formation et de certification.
 
Car, argue-t-il, cette extension permettra l’intégration des formations spécifiques complémentaires au profit des entités impliquées dans la préparation, et la mise en œuvre des projets de parcs solaires dans quatre de nos pays et la dotation des Centres de formation régionaux en matériels didactiques et pédagogiques en vue de pérenniser ces actions de formation.
 
Bassirou MBAYE
 
 
 
 

Renforcement des capacités des agents du secteur électrique de la Cedeao :  La Senelec et l’Eeeoa lancent le programme de formation et de certification en énergie renouvelable solaire

Renforcement des capacités des agents du secteur électrique de la Cedeao :  La Senelec et l’Eeeoa lancent le programme de formation et de certification en énergie renouvelable solaire


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :


E-mail: lejecos@lejecos.com