Redressement du secteur énergétique : La Chambre africaine de l’énergie indique la voie à suivre à travers un rapport

La rédaction

La chambre africaine de l'énergie lancera le premier rapport de son conseil consultatif, décrivant comment le secteur énergétique africain peut se remodeler pour un retour post-covid-19.

Selon un communiqué de presse, le livre comprendra une série d'articles, d'entretiens, de débats et de données sur l'état actuel du paysage énergétique de l'Afrique et présentera une voie à suivre. Premier du genre pour la Chambre, le rapport sera vendu dans tous les grands détaillants internationaux, notamment Amazon, iTunes, Barnes & Noble et Kobo. Les principaux participants au livre sont Mohammad Sanusi Barkindo, secrétaire général de l'Opep; Frank Ene, Pdg de Royal Gate Energy; Pierre Raillard, directeur pays, Morocco Chariot Oil and Gas; Nosizwe Nokwe-Macamo, président exécutif et fondateur de Raise Africa investments; Akinwole Omoboriowo II, président-directeur général de Genesis Energy Group, pour n'en nommer que quelques-uns.

Intitulé «Energie africaine, la voix pour le rétablissement: Comment l'industrie africaine de l'énergie peut se remodeler pour un retour post-Covid-19 », le rapport est une compilation de ressources de données, d'articles et d'entretiens décrivant l'impact de la pandémie Covid-19 et la chute des prix du pétrole sur l'industrie énergétique africaine et comment le secteur peut se préparer à un rebond.

À travers des chapitres sur l'exploration de contenu local, le gaz naturel, la transition énergétique et l'investissement mondial, le rapport entend offrir une vue d'ensemble de l'état actuel du secteur et fournir une feuille de route pragmatique pour la reprise.

« 2020 a été une année difficile pour l'industrie, elle a obligé les producteurs de pétrole africains et les investisseurs locaux et internationaux à réexaminer leurs stratégies afin de naviguer dans le paysage énergétique toujours aussi complexe», a déclaré NJ Ayuk, président exécutif d'African Energy Chambre.

« La double crise de la pandémie du Covid-19 et la chute des prix du pétrole ont présenté aux producteurs africains de pétrole des défis sans précédent », a déclaré Mandisa Nduli, directrice du marketing et des communications à la Chambre africaine de l'énergie.
Adou FAYE


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :


E-mail: lejecos@lejecos.com