Plaidoyer pour l'intégration de l'enseignement technique et la formation professionnelle dans les lycées

La rédaction

Le directeur général du Conseil sénégalais des chargeurs (COSEC), Mamadou Ndione, a plaidé samedi pour l'intégration de l'enseignement technique et professionnel dans les lycées pour favoriser l'employabilité des jeunes.

''Il faut réfléchir à l'intégration de l'enseignement technique et la formation professionnelle dans les lycées d'enseignement général. Cela va permettre à l'élève d'être l'enseignement général tout en se formant pour pouvoir être opérationnel et s'insérer dans le tissu économique'', a-t-il notamment dit. 
 
Compte tenu de l'importance de l'éducation et de la formation dans la vie d'un individu, M. Ndione, estime que les collectivités territoriales devraient contribuer davantage dans la gestion de secteur. 
 
''La plus importante part du budget des collectivités territoriales devrait être orientée vers l'éducation. Prendre, au moins, 25 à 30% du budget communal contribuerait à renforcer l'éducation, notamment sur l'environnement, pour permettre à notre jeunesse de s'adapter à l'environnement métier'', a-t-il indiqué. 
 
Mamadou Ndione, également responsable de l'Alliance pour la République (APR, au pouvoir) de la commune de Diass, remettez des fournitures scolaires aux établissements scolaires, publics et privés. 
 
Il s'agit de 28 mille cahiers, de 32, 50, 100 et 200 pages, de 37 mille stylos de différentes couleurs, qui ont été remis aux 38 établissements de Diass, du Ci à la Terminale, en passant par les écoles coraniques. 
 
''J'ai très tôt compris faut appuyer notre système éducatif, parce que l'Etat, à lui seul, ne peut pas tout faire. L'éducation doit être au cœur des politiques publiques'', a affirmé Mamadou Ndione, selon qui, ce dont est un ''acte citoyen''. 
 
Pour le représentant des parents d'élèves, Babacar Ndoye, l'achat de fournitures scolaires a toujours été un fardeau pour les parents.  
 
''Remettre des fournitures scolaires dans cette période ne fait que nous soulager'', a-t-il salué. 
 
De son côté, le proviseur du lycée de Diass, El Hadji Abibou Diouf, a déclaré que ''Mamadou Ndione, qui est une personne ressource au service du développement, a compris que l'éducation est un pilier du développement''. 
 
Serigne Makhtar Fall 
 


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :


E-mail: lejecos@lejecos.com