Nouveau numéro du magazine Hors-série du journal Confidentiel Afrique -NIGER : 200 Jours dans l’ ACTION et le PRAGMATISME pour le successeur de ISSOUFOU Mahamadou

La rédaction

BAZOUM Mohamed, élu à la tête du Niger depuis le 02 Avril 2021, prend ses marques et déroule à merveille sa feuille de route. Confidentiel Afrique dans sa parution d’octobre bien fourni et volumineux de 132 Pages nous plonge dans la gouvernance de Mouhamed Bazoum. 200 jours faits de transpiration, de sérénité remarquable et d’énergie débordante.

Le journal panafricain de Ismael Aidara qui édite le journal numérique confidentielafrique.com  et le magazine en couleurs Confidentiel Afrique publie son dernier magazine Hors-série dont l’actuel homme fort du Niger occupe la une. « Le Président BAZOUM Mohamed (61 ans) est à bord du cockpit. Le prompteur affiche déjà les 200 jours. », lit-on dans l’éditorial signé Ismael Aïdara.

La gouvernance du successeur de Mahamadou Issoufou (68 ans), est passée en revue dans ce nouveau numéro publié ce mois d’octobre. « Il tient bon le gouvernail », nous apprend Confidentiel Afrique. Cela, ajoute le journal, « après les étuves chaudières de la présidentielle nigérienne décembre 2020- janvier 2021 ».

A l’en croire, dans une sérénité intelligente et assurance remarquable, la gouvernance BAZOUM prend bien ses marques. Elle rassure bon nombre de Nigériens, constate le magazine panafricain. Mieux, ce dernier numéro relève que la posture constante de BAZOUM de rassembler tous les fils du NIGER autour de l’essentiel renforce son aura.

Un vent de répit s’installe. Tant soit peu. C’est le constat de Confidentiel Afrique sur le climat politique nigérien. « À l’évidence, l’opposition a rangé l’arsenal de guerre. Flots d’invectives, de passes d’armes à haute voltige, qui constituaient le cocktail explosif sont chassés du ciel nigérien. » Les poitrines se dilatent, soutient l’éditorialiste. Qui confie que le front social s’est pacifié. Et que, presque, une accalmie politique s’est emparée de tous les pans de l’écosystème. « Aux allures d’un semblant gentleman agreement tacite. »
 
Les chantiers prioritaires de la gouvernance de BAZOUM
 
Les deux grands chantiers prioritaires de la gouvernance de BAZOUM restent l’éducation et l’emploi. Pour toucher le fond du verre, le Président BAZOUM devra bâtir un nouveau type de citoyen-modèle nigérien et recoller les morceaux du tissu social ‘’bizuté’’ par des forces malintentionnées.

L’homme fort de Niamey, pour l’éditorialiste, s’attelle déjà à la concrétisation du barrage hydroélectrique de Kandadji et du pipeline Niger-Bénin. « On est dans la pré-ère de l’industrialisation globale du pays. » Pari audacieux, mais, possible. 
 
Dans ce numéro, le magazine panafricain fait un large Focus sur l’état des lieux de la crise sanitaire liée à la pandémie dans certains pays africains dits ‘’résilients’’. 
 
Aussi, une immersion dans le monde de l’industrie extractive africaine, n’a pas été en reste dans ce numéro riche en contenus et couleurs. Confidentiel Afrique force estime et respect pour le monde du journalisme crédible en Afrique et au-delà du continent.   
 
 
Bassirou MBAYE
 


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :


E-mail: lejecos@lejecos.com