Afrique subsaharienne : Le Nigéria, l’Afrique du Sud et l’Angola, durement touchés par le Covid-19

La rédaction

Selon le nouveau rapport Africa Pulse de la Banque mondiale publié ce 9 avril, le Covid-19 frappe les trois plus grandes économies de la région (le Nigéria,
l’Afrique du Sud et l’Angola) dans le contexte d’une faiblesse persistante de la croissance et des investissements, et d’un déclin des prix des matières premières.

 «Les prix du pétrole brut et des métaux industriels ont fortement baissé (de 50 et 11 % respectivement entre décembre 2019 et mars 2020). Les simulations des modèles suggèrent que, comparé à un scénario de base sans Covid-19, la croissance moyenne du produit intérieur brut (PIB) réel dans ces trois pays pourrait connaitre une réduction allant jusqu’à 6,9 points de pourcentage en 2020 dans le scénario de base, et jusqu’à 8 points de pourcentage dans le scénario pessimiste. L’Afrique du Sud a le plus grand nombre de cas confirmés dans la région et les mesures strictes de lutte contre le virus et d’atténuation de ses conséquences pèsent sur son économie »,  lit-on dans le document.

La Banque mondiale souligne que généralement, les pays dépendants des exportations minières et pétrolières devraient être les plus durement frappés. La chute de la croissance pourrait atteindre jusqu’à 7 points de pourcentage dans les pays exportateurs de pétrole et jusqu’à 8 points de pourcentage dans les pays exportateurs de métaux, ceci par rapport à un scénario de base sans Covid-19.

Dans les pays ne disposant pas de grandes ressources naturelles, la croissance devrait ralentir, mais rester positive. Elle va s’affaiblir de façon substantielle dans les deux zones de croissance rapide l’Uemoa où l’épidémie se propage rapidement, et la Communauté d’Afrique de l’Est, à cause de la faiblesse de la demande extérieure et des perturbations des chaînes de valeur et des productions nationales. L’activité dans les pays dépendants du tourisme devrait également se contracter fortement en réponse aux fortes perturbations dans les voyages et les activités touristiques.

«Dans le scénario de base et dans le scénario pessimiste, la croissance va tomber en dessous du taux régional moyen de croissance démographique de 2,7 %, ce qui veut dire qu’en l’absence de mesures d’atténuation appropriées, l’épidémie de Covid-19 va avoir un impact profond sur le bien-être d’un grand nombre de personnes dans la région », prévient l’institution.
Adou FAYE


Commentaires (1)
1. maitre gosso le 11/04/2020 08:06
Grand spécialiste du retour affectif de l'être aimé

Mes services
Grand maître des sorciers vaudou voyant medium et guérisseur africain est spécialiste des problèmes affectif 36 ans d'expérience aux dons de père en fils depuis plusieurs génération .
Le grand maître des sorciers vaudou intervient dans les domaines suivants :
Retour d'affection
crise conjugal
problème familiale
desenvoutement
protection contre tout mauvais sort ou dangers
union rapide
attirance des femme ou des hommes
attirance de clientèle pour les vendeurs et les entreprises
Devenir riche en quelque jour
fidélité absolue entre époux
impuissance sexuelle
chance aux jeux
problème de voisinage
amour perdu
angoisse
abandon de tabac et d'alcool
. Rituels pour tomber enceinte rapidement

CONTACT MAITRE Dahvodoun Gosso

Téléphone personnel/whatsap: +229 60 00 53 91

E-mail personnel: maitre.gosso@hotmail.com

Site https://www.mediumvoyantmagic.com/
Nouveau commentaire :


E-mail: lejecos@lejecos.com